Une mort d’un SDF parmi d’autres

« Pour l’instant, il est impossible de savoir si ce SDF est mort de froid, indique la préfecture de Seine-Saint-Denis. Une autopsie a été demandée.  »

Je me pose une question : pourquoi la presse parle de cette mort et pas des autres ? Pourquoi celle-ci particulièrement ? Et je voulais souligner le caractère un peu hypocrite du passage que j’ai mis ci-dessus, la presse étant habituée à parler au conditionnel, parfois dans l’affirmatif, pour d’autres affaires pas non plus prouvées, mais là… non. Alors que ça paraît relativement évident vu le nombre d’articles qui parlent de la vague de froid (1).

Pour info le collectif Morts de la rue (2) comptabilise ces décès, il faut bien que quelqu’un le fasse puisque l’État semble s’en moquer.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/livry-gargan-un-sdf-ete-retrouve-mort-dans-le-jardin-d-une-maison-1484723525

(1) Liste non exhaustive d’articles parlant du froid actuel :

(2) http://www.mortsdelarue.org/

Les français soutiennent massivement les plus pauvres

Que pensent les français des personnes absentes du débat politique… ? Bon, ça démarre mal. Ça parle des plus pauvres et pas des encore plus pauvres… Mais quand même, ça mérite une petite parenthèse, car parmi les questions que j’ai vues abordées lors des interviews, et autres auto-promotions des candidats à la présidentielle, celles des sans-abris, mais aussi du logement et de ses prix ahurissants, étaient absentes. Car l’une est globalement la conséquence de l’autre. Bon, j’avoue aussi que je n’ai pas tellement été en profondeur.

Par contre, j’ai vu tout à l’heure par exemple, qu’à Tours, le maire Serge Babary (LR) allait renouveler l’arrêt anti-mendicité cet été, arrêt qui à chaque fois est déclaré illégal, mais selon son adjoint, ces jugements du Conseil d’État ne concernent qu’un seul arrêt à la fois et n’empêchent apparemment pas les maires de les relancer indéfiniment. Et puis, à chaque fois, c’est la Ligue des Droits de l’Homme qui doit le saisir, et non l’État directement (dommage).

Enfin, c’est pas tellement le propos (au sujet du lien, ce billet je le poste pour mettre un lien, celui qui est tout en bas). On parle ici surtout des bénéficiaires du RSA et autres minimas sociaux. Ben oui, les SDF tout le monde s’en fout… Allez, j’exagère. Tout le monde ne s’en fout pas. Disons que quand quelqu’un peut donner une pièce, il le fait, mais qu’il ne peut pas le faire à tous les coins de rue (quoique ça dépend du quelqu’un et de la tête de l’être humain assis au coin de rue).

Mais moi ça me fait me poser une question tout simple, c’est qu’effectivement, des personnes à la rue, y en a quand même beaucoup, tellement qu’on ne peut même pas les recenser. Et donc, si y en a autant, c’est bien que y a un problème (Ah ? Y en a pas qu’un ?) surtout dans un pays qui est soi-disant si riche… ? Et puis, pourquoi compter toujours sur les personnes lambda, sur les citoyens, pour aider les sans-abris ? Je veux dire, il devrait exister une loi qui donne d’office de l’argent à quelqu’un qui n’a rien de rien, parce qu’avec ça, on verrait moins de personne dormir sous les ponts… Ça en revient à l’idée du revenu universel (que Bernard Friot appelle le « Salaire à vie »). Alors, évidemment, il y a quelques-uns des candidats (NKM, Hamon, peut-être d’autres je ne sais pas) qui proposent ça, sous différentes formes, les uns en supprimant justement tous les minimas sociaux, les allocs, la sécurité sociale aussi (NKM), les autres sans rien supprimer du tout (Hamon). Mais franchement, comme ce sont des candidats qui proviennent des plus grands partis, et que tous les derniers présidents successifs, qui proviennent également de ces partis, nous ont habitués à faire des promesses appelées « promesses de campagne » (moi je dis « promesses d’alcoolique ») et à ne pas les tenir, à carrément les zapper ensuite comme on zappe d’une chanson à l’autre, dès lors qu’ils ont accédé au pouvoir, m’est avis que si l’un d’eux y arrive au pouvoir, il ne va pas respecter sa parole. Bon, en même temps, si on s’arrête aux deux que j’ai cités, étant donné qu’ils n’ont aucune chance de passer, ils ne se mouillent pas tellement en proposant ça…

Voilà. Je fous des tags et je boucle.

http://www.observationsociete.fr/revenus/pauvrete/valeurs-les-francais-soutiennent-massivement-les-plus-pauvres.html