De la servitude moderne

Film documentaire de Victor León Fuentes, adaptation du livre du même nom de Jean-François Brient (éditions Épervier, 55 pages). Le film est disponible en version intégrale, gratuitement, en plusieurs langues.

Le film et le texte sont soi-disant diffusés hors des circuits traditionnels et ont pour vocation à rester gratuits. Les auteurs incitent donc à le copier et à le diffuser autant que faire se peut. On trouve pourtant le livre sur les sites de la Fnac, Amazon, Priceminister, LesLibraires.fr, Chapitre, Decitre, etc. avec une préface de Yannis Youlountas, au prix de 5€, alors que sur la dernière page du pdf disponible sur le site officiel, est indiqué : « Le livre et le DVD qu’il contient sont totalement gratuits, ils ne peuvent en aucun cas être vendus. Le texte peut être librement reproduit, partiellement ou en totalité. La lutte contre la propriété privée, intellectuelle ou autre est notre force de frappe contre la domination présente »

L’impression d’un livre n’étant pas gratuite et les personnes qui travaillent dans les circuits littéraires ne souhaitant certainement pas jouer le jeu, on peut comprendre que ce livre est en vente. La question que je me pose est :

Y a-t-il outre la préface de Youlountas, un autre texte que celui disponible sur le site officiel ?

Une autre question me vient naturellement :

Est-ce que ce site delaservitudemoderne.org présenté comme le site officiel du livre et du film sur wikipedia est bien le site officiel en question ?

Pour l’instant on le saura pas. Mais c’est tout de même des choses que je trouve importantes, lorsqu’on fait passer un message altruiste, indiqué clairement et explicitement, faire l’inverse est quelque peu déconcertant. Voici ce film, qui soudainement me laisse perplexe alors qu’il avait énormément de valeur pour moi avant que je ne fasse ce petit travail de recherche en profondeur. Il n’en reste pas moins grandiose et hurlant de vérité.

Le psy

Résumé :
La mère d’un adolescent emmène ce dernier chez un psychiatre extrêmement suffisant. Petite histoire écrite à l’occasion d’un concours amateur lancé par un copain. Elle explose de violence, ne pas lire si vous y êtes sensible.

Astuce :
Vous pouvez téléchargez le PDF pour le lire ailleurs.
Utilisez l’icône de téléchargement download-pdf en haut à droite si l’écran est assez large.
Sinon cliquez sur l’icône en haut à droite menu-pdf, et choisissez Télécharger.

Télécharger le PDF .

Médecine traditionnelle VS Médecine alternative

La médecine traditionnelle, on le sait, est tenue de respecter des règles qui ne sont pas compatibles avec la santé : celles de l’argent. La médecine traditionnelle est de plus en plus mise en doute quant à son efficacité. Le simple fait qu’on ait interdit le métier d’herboriste est louche. Je vais faire une supposition : des lobbys pharmaceutiques ont peut-être appuyé pour qu’une loi passe à l’époque pour cela, afin que leurs produits aient moins de concurrence et qu’ils puissent avoir le monopole sur les marchés.

La médecine traditionnelle ne peut rien pour quelques symptômes, et dans énormément de cas elle n’agit que comme un placébo, puisque utilisée au point culminant des symptômes, au moment où de toute façon et naturellement ils auraient décliné… Ce qui augmente donc les certitudes faussées que le patient a de savoir que c’est le médicament qui a aidé les symptômes à décliner, il y croyait déjà avant, et c’est pas vraiment comme ça que ça s’est déroulé dans chaque cas.

La médecine a ici pris la place des plantes qu’elle a synthétisé et qu’elle vend en pharmacie sous d’autres formes brevetées. Tout ce petit monde ne pourrait pas le faire autrement puisqu’il est illégal de breveter une plante en elle même… Donc il n’a jamais été à l’avantage d’un laboratoire de vendre directement les plantes en elles mêmes et de donner leurs propriétés au public qui pourrait se procurer des graines ou des pousses, et les cultiver eux même, et alors fini les vaches à lait !

Il faut bien se rappeler que ces industries sont aussi sous la loi des marchés financiers, ce qui est en soi, pour ce domaine, absurde, mais c’est le cas, et ils doivent avoir des chiffres d’affaire positifs sans quoi, banqueroute… Donc elles ont fabriqué des formes d’administration spécifiques, et les clients ont tendance à leur prêter (aux formes, pas aux produits) des propriétés qu’elles n’ont pas. Pour avoir ces formes spécifiques auxquelles a été ajouté des produits chimiques pour les obtenir (les cachets, les gélules etc…) on doit passer par eux. Ils ont donc fabriqué à partir du vide, la demande.

Beaucoup de médecines alternatives, dont certaines sont interdites pour des raisons ubuesques, peuvent en revanche quelque chose contre des symptômes qui ont montré les limites de la médecine traditionnelle, telle qu’on l’entend actuellement.

Pour la douleur, les traitements alternatifs sont légion, mais la plupart des gens ont été éduqués avec un mensonge énorme : la médecine traditionnelle agit bien, et les plantes agissent mal, et ça fait même marrer certains médecins quand vous leur parlez de plantes.

Donc oui les médecines alternatives sont bien plus efficaces que les médecines traditionnelles, sauf peut être pour ce qui est de la réparation des os cassés, de la couture des plaies ouvertes…

Images : (cc by nc sa) Heine Christiansen