Besoin de révolution

Sévices sociaux en Marne

Poussé à bout par un système qui lui a mis un fil à la patte, le héros de cette nouvelle très courte a quelques ennuis avec la caisse d’allocation familiale de son département, qui lui coupe les vivres pendant plusieurs mois, le laissant dans une situation intenable. Cette nouvelle aborde un sujet hélas parfois réel, car dans certaines localités les assistantes sociales font leur travail en fonction de leurs idées politiques et feraient mieux de changer de métier.

Une lettre à personne

Exactement dans la même idée que la nouvelle précédente (Sévices sociaux…) celle-ci est pourtant un peu différente, déjà elle est rédigée sous la forme d’une lettre (donc à la première personne du singulier), légèrement plus longue et explicative, le personnage est toujours broyé par un système qui lui a mis un boulet au pied, à savoir le RSA dans une société où les bénéficiaires vivent environ deux fois sous le seuil de la pauvreté, mais sont tout de même considérés par beaucoup de monde, comme des parasites.

Rêve aux lucioles

Suivez, dans un monde où le système monétaire est en train de couler au profit de l’altruisme entre êtres humains, les aventures d’un homme sombre, membre indispensable d’une organisation dont la fonction est d’accélérer l’écroulement du paradigme sociétaire où le capital faisait la loi, ce en assassinant les derniers patrons multimillionnaires qui s’y accrochent encore. Cette nouvelle se penche aussi sur le sujet du travail des enfants, et mettra le héros devant un cas de conscience.

Le bourreau

Dans une société où la peine de mort est en vigueur, un bourreau raconte sa vie et explique la raison qui le pousse à en finir avec elle.